Le millésime 2018 à Bordeaux


Les alertes en temps réel de chaque sortie primeur : Inscrivez-vous à la rafale !



BORDEAUX PRIMEURS 2018 
Plus de 300 Grands Vins en avant-première !

En-dehors de l’immense potentiel de garde, qualité partagée par les 300 Bordeaux primeurs que nous avons dégustés, 2018 est clairement le millésime de la diversité : les choix et philosophies des vignerons - date de vendanges, degré d’extraction, approche de l’élevage… - ont imprimé à chaque vin son style propre. On observe donc une multitude d’expressions différentes pour un même millésime : autant de profils de vins qu’il existe de personnalités chez les vignerons bordelais !

Ainsi, très loin d’un « goût standardisé », l’éclectisme des 2018 confirme Bordeaux dans son niveau d’excellence en matière de grands vins.

 

► Echos du vignoble sur le millésime 2018

► Le millésime 2018 dans la presse

► Témoignages des propriétaires

► Téléchargez notre application pour recevoir les dernières sorties

  

 ► Nos dégustations du millésime 2018

- Château La Tour de Mons, Margaux - Château Meyney, Saint-Estèphe - Château Grand Puy Ducasse, Pauillac[»]
- Château Mouton Rothschild, Le Petit Mouton, Château d’Armailhac et Château Clerc Milon, Pauillac ; Aile d’Argent, Bordeaux [»]
- Château Lafleur, Pomerol et autres crus de la famille Guinaudeau [»]
- Château Smith Haut-Lafitte, Pessac-Léognan - Château Les Carmes Haut-Brion, Pessac-Léognan [»]
- Château Lanessan, Haut-Médoc [»]
- Château Lafon-Rochet, Saint-Estèphe - Château Palmer, Margaux - Château Malescot Saint-Exupéry, Margaux [»]

■ Château La Tour de Mons, Margaux - Château Meyney, Saint-Estèphe - Château Grand Puy Ducasse, Pauillac

Château La Tour de Mons, Margaux - Château Meyney, Saint-Estèphe - Château Grand Puy Ducasse, Pauillac

Dégustation du millésime 2018 des propriétés bordelaises de Crédit Agricole Grands Crus - Château La Tour de Mons à Margaux, Château Meyney à Saint-Estèphe et Château Grand Puy Ducasse à Pauillac - en compagnie d'Anne Le Naour, directrice générale adjointe de CA Grands Crus, et de David Launay, directeur commercial.

[Voir Château La Tour de Mons 2018] [Château Meyney 2018] [Château Grand Puy Ducasse 2018]

haut ↑

 

■ Château Mouton Rothschild, Le Petit Mouton, Château d’Armailhac et Château Clerc Milon, Pauillac ; Aile d’Argent, Bordeaux

Château Mouton Rothschild, Le Petit Mouton, Château d’Armailhac et Château Clerc Milon, Pauillac ; Aile d’Argent, Bordeaux

Grand moment de dégustation hier pour nos équipes, autour des vins de la galaxie Mouton Rothschild, en compagnie d’Hervé Gouin, directeur commercial des propriétés.
C’est toujours avec la même classe que le vin du Château Mouton Rothschild marque de son empreinte l’histoire d’un millésime… Et ses vieux cabernet-sauvignons (86% en 2018) contribuent clairement à ce niveau d’excellence.  Il montre la voie à son jeune frère Le Petit Mouton, qui fait la part belle au merlot en 2018 (40%), et à son cousin blanc Aile d’Argent. Les deux autres Crus Classés de la famille, toujours à Pauillac, ont également retenu notre attention : Château d’Armailhac, situé dans le prolongement de Mouton Rothschild,flamboyant avec ses 30% de merlot en 2018 ; Château Clerc Milon, sur un terroir plus frais orienté nord-est, qui se présente avec tension, fraîcheur et complexité alors qu’il intègre 27% de merlot sur ce millésime, sans oublier 1% de carménère pour sa petite touche épicée.

[Voir Château Mouton Rothschild 2018] [Le Petit Mouton 2018] [Château d’Armailhac 2018] [Château Clerc Milon 2018] [Aile d’Argent 2018]

haut ↑

 

■ Château Lafleur, Pomerol et autres crus de la famille Guinaudeau

Château Lafleur, Pomerol et autres crus de la famille Guinaudeau

En compagnie d’Omri Ram, découverte du millésime 2018 à travers les six grands vins de la famille Guinaudeau, propriétaire du Château Lafleur. Sur leur fameux cru de Pomerol comme sur leur Château Grand Village dans le Fronsadais, les vins portent l’empreinte des « bouchets » - nom historique du cabernet franc sur la rive droite - des bouchets issus d’une sélection massale pré-phylloxérique, tels qu’on n’en trouve presque plus à Bordeaux excepté chez quelques très grands crus de Saint-Emilion et de Pomerol.

Tous les vins sont vinifiés par l’équipe du Château Lafleur :
Château Grand Village rouge, 22% bouchet - 78% merlot et Château Grand Village blanc, 75% sauvignon / 25% sémillon ;
Les Champs Libres, provenant des meilleurs sauvignons (100%) du vignoble de Grand Village, issus de clones d’origine sancerroise ;
Les Perrières de Lafleur
, 51% bouchet - 49% merlot, toujours dans le Fronsadais, un grand vin qui arbore son nom définitif (ex cuvée ACTE jusqu’au millésime 2017) pour honorer son sol pierreux (calcaire) ;
Les Pensées de Lafleur, 54% bouchet - 46% merlot, qui confirme son statut de cru à part entière, avec son propre parcellaire ;
Château Lafleur, 54% bouchet - 46% merlot, sur 3,8 hectares du haut plateau de Pomerol, l’une des plus belles expressions bordelaises du cabernet franc.
Le cuvier et le chai du Château Lafleur ont été entièrement restaurés pour accueillir le millésime 2018.

[Voir Château Grand Village rouge 2018] [Château Grand Village blanc 2018] [Château Les Champs Libres blanc 2018] [Les Perrières de Lafleur 2018] [Les Pensées de Lafleur 2018] [Château Lafleur 2018]

haut ↑

 

■ Château Smith Haut-Lafitte, Pessac-Léognan et Château Les Carmes Haut-Brion, Pessac-Léognan

Château Smith Haut-Lafitte,Pessac-Léognan et Château Les Carmes Haut-Brion, Pessac-Léognan

Visite au Château Smith Haut-Lafitte pour déguster les grands vins du millésime 2018 en rouge et en blanc, ainsi que le second vin Les Hauts de Smith dans les deux couleurs, en compagnie de la propriétaire, Florence Cathiard, du directeur technique, Fabien Teitgen, et de sa femme, Carole.
Accueillis ensuite au Château Les Carmes Haut-Brion par Stéphanie Libreau, responsable commerciale de la propriété, et Guillaume Deschepper, directeur technique, nous avons pu apprécier le millésime 2018, avec sa forte proportion de cabernet franc et une bonne part de vendange entière.

[Voir Château Smith Haut-Lafitte 2018] [ Château Les Carmes Haut-Brion 2018]

haut ↑

 

■ Château Lanessan, Haut-Médoc

Château Lanessan, Haut-Médoc

Dégustation de Château Lanessan 2018. L’enthousiasme de Paz Espejo, depuis 2009 à la tête de ce cru emblématique du Haut-Médoc, a gagné les équipes de DUCLOT. L’assemblage - 52% cabernet-sauvignon, 42% merlot, 6% petit verdot - séduit autant par sa puissance, portée par des tanins denses et charnus, mûrs et frais, que par son intensité aromatique - notes de fruits noirs confits, de rose poudrée, d’épices, de bois frais… nuances minérales et torréfiées… le tout avec une pureté et une précision qui se confirment un peu plus à chaque nouveau millésime.

[Voir Château Lanessan 2018]

haut ↑

 

■ Château Lafon-Rochet, Saint-Estèphe - Château Palmer, Margaux - Château Malescot Saint-Exupéry, Margaux

Château Haut-Brion 2017 et Château La Mission Haut-Brion 2017

Dégustation de trois grands Crus Classés du Médoc qui ont retenu toute notre attention sur ce millésime. Château Lafon-Rochet 2018 (Saint-Estèphe), dégusté aux côtés du propriétaire, Basile Tesseron, et de Lucas Leclercq, directeur technique de la propriété, offre à la fois la rondeur du merlot (26%) et la mâche du cabernet-sauvignon (64%) pour un très beau cœur de bouche, avec un complément de petit verdot et de cabernet franc. Le fruit s’exprime avec intensité mais surtout avec une grande finesse, soutenu par les tanins subtils du bois (42% de fûts et foudres neufs). La fraîcheur est là de bout en bout, portée par une juste acidité. Du côté de Margaux, 2018 est indéniablement un grand millésime pour Château Palmer : le vin combine puissance et matière à un superbe velouté en bouche, avec une finale très longue. Une grande émotion vécue lors de la présentation de ce nouveau-né en compagnie du directeur Thomas Duroux ! Egalement dégusté, le 2018 du Château Malescot Saint-Exupéry 2018, avec le propriétaire, Jean-Luc Zuger.

[Voir Château Lafon-Rochet 2018] [Château Palmer 2018] [Château Malescot Saint-Exupéry 2018]

haut ↑

 

 ► Echos du vignoble sur le millésime 2018

- AOC Saint-Estèphe : 2018, la réponse d’un grand terroir -15/03/2019

- Union des Grands Crus de Bordeaux : Le Millésime Exceptionnel - 15/02/2019

- Château Mouton Rothschild - 6/12/2018

- Interprofession des vins de Bordeaux : Des nouvelles du millésime 2018 - 9/11/2018

- Château de Fieuzal : Vendanges 2018 - 6/11/2018

- Château Malartic Lagravière : Millésime 2018 : très grand voire exceptionnel ?! - 1/11/2018

- Château Cos d’Estournel : Chateauprimeur.com - 17/10/2018

- Château Beychevelle : Premiers Merlots 2018 - 15/10/2018

- Château Cambon La Pelouse : Vendanges 2018 - 15/10/2018

- AOC Blaye Côtes de Bordeaux : Une récolte 2018 de qualité - 11/10/2018

- Château Palmer : La dégustation des baies - 3/10/2018

- AOC Saint-Emilion : Notre avis sur le millésime 2018 : très proche de celui de 2015 ! - 2/10/2018

- Château Angélus : Millésime 2018, le phénix - 28/09/2018

haut ↑

 ► Le millésime 2018 dans la presse

- www.avis-vin.lefigaro.fr : Primeurs Bordeaux - 16/04/2019

- www.mybettanedesseauve.fr : Michel Bettane : « En 2018, Bordeaux m’a fait un beau cadeau » - 10/04/2019

- www.terredevins.com : Le Millésime 2018 - 09/04/2019
La rédaction de Terre de Vins dresse le portrait du millésime 2018 à travers une série de témoignages recueillis aux quatre coins du vignoble bordelais, de Philippes Bascaules (Château Margaux) à Pierre Lurton (Château Cheval Blanc), en passant par Véronique Sanders (Château Haut-Bailly) ou encore Jean-Charles Cazes (Château Lynch-Bages)...

- www.lepoint.fr - Journal des primeurs de Jacques Dupont et Olivier Bompas  - 24/03/2019
     • Journal des primeurs 1 : 2018, les Graves ont le sourire
     • Journal des primeurs 2 : Ça roule pour Cadillac !
     • Journal des primeurs 3 : Premier jour à Saint-Émilion
     • Journal des primeurs 4 : Saint-Émilion, deuxième jour de dégustation
     • Journal des primeurs 5 : Des Bordeaux et de la lecture ferroviaire
     • Journal des primeurs 6 : Pessac-Léognan : un problème d'essieu
     • Journal des primeurs 7 : Pomerol, un trésor est caché dessous
     • Journal des primeurs 8 : Médoc : la toute première fois
     • Journal des primeurs 9 : Des bourgeois et des buis
     • Journal des primeurs 10 : La La Lande, bande-annonce
     • Journal des primeurs 11 : L'affaire est dans le fronsac
     • Journal des primeurs 12 : Et Dieu créa Duboscq
     • Journal des primeurs 13 : Primeurs pas déprimés
     • Journal des primeurs 14 : Des degrés et des hommes

- www.quarin.com, Jean-Marc Quarin : Bordeaux primeurs 2018, première analyse - 24/03/2019

- www.winespectator.com : 2018 Wine Harvest Report: Bordeaux Breathes a Sigh of Relief - 6/11/2018

- www.decanter.com : Bordeaux 2018: How it’s shaping up as harvest begins - 20/09/2018

- www.terredevins.com : Vendanges dans le Médoc : Pédesclaux donne le ton - 13/09/2018

- www.lepoint.fr : Vendanges à Bordeaux : qualité mais quantité réduite… - 15/09/2018

haut ↑

 

 ► Témoignages des propriétaires

- Aurélien Valance, Château Margaux
- Pierre Lurton, Château Cheval Blanc 
- Bruno-Eugène Borie, Château Ducru-Beaucaillou

- Hervé Berland, Château Montrose
- Stéphanie de Boüard-Rivoal, Château Angélus
- Henrique Da Costa, Château Pavie et Château Pavie-Decesse
- Thomas Duroux, Château Palmer
- Laurent Dufau, Château Calon Ségur et Château Capbern
- Jean-Charles Cazes, Château Lynch Bages, Château Les Ormes de Pez et Château Haut-Batailley
- Damien Barton Sartorius, Château Langoa Barton, Château Léoville Barton, Château Mauvesin Barton
- Didier Cuvelier, Château Léoville Poyferré
- Jean-Valmy Nicolas, Château La Conseillante
- Ronan Laborde, Château Clinet
- Florence et Daniel Cathiard, Château Smith Haut-Lafitte
- Hortense Idoine Manoncourt, Château Figeac
- Henri Lurton, Château Brane-Cantenac
- Caroline Frey, Château La Lagune
- Jean-Louis Triaud , Château Saint-Pierre et Château Gloria
- Emmanuel Cruse, Château d'Issan, Château Pédesclaux et Château Lilian-Ladouys
- Bérénice Lurton, Château Climens
- Philippe Baly, Château Coutet

- Véronique Sanders, Château Haut-Bailly et Château Le Pape
- Guillaume Pouthier, Château Les Carmes Haut-Brion
- Basile Tesseron, Château Lafon Rochet
- Jean-Jacques Bonnie, Château Malartic-Lagravière
- Philibert Perrin, Château Carbonnieux
- Matthieu Bordes, Château Lagrange
- José Sanfins, Château Cantenac Brown
- François-Xavier Maroteaux, Château Branaire-Ducru
- François-Xavier Borie, Château Grand-Puy-Lacoste
- Céline Villars-Foubet, Château Chasse-Spleen et Château Camensac
- Marjolaine Maurice-de Coninck , Château Labégorce et Château Marquis d'Alesme
- Philippe Dambrine, Château Cantemerle
- Henri Duboscq, Château Haut-Marbuzet et Château Tour de Marbuzet
- François Despagne, Château Grand Corbin Despagne
- Alain Moueix, Château Mazeyres et Château Fonroque
- Jean-Antoine Nony, Château Grand Mayne 
- Henri Parent, Château Le Gay et Château La Violette 
- Eric Monneret, Château La Pointe
- Paz Espejo, Château Lanessan
- Denis Merlaut, Château Citran
- Jean-Jacques Dubourdieu, Château Doisy Daëne, Barsac ; Château Reynon, Cadillac Côtes de Bordeaux ; Clos Floridène et Château Haura, Graves

haut ↑

 

■ Aurélien Valance, Château Margaux, 1er Cru Classé, Margaux :

« Client historique de Château Margaux, le groupe DUCLOT est non seulement l’un des tout meilleurs négociants bordelais mais également un partenaire de confiance, avec qui nous avons établi des relations à la fois professionnelles et amicales. Soucieuse d’une provenance parfaite et de conditions de transport et de stockage optimales, sa filiale CHATEAUPRIMEUR perpétue cette quête de l’excellence en proposant aux consommateurs français des vins directement acquis auprès de la propriété. »

[Voir Château Margaux 2018]

haut ↑

 

■ Pierre Lurton, Château Cheval Blanc, 1er Grand Cru Classé A, Saint-Emilion Grand Cru  :

« Le groupe DUCLOT figure depuis de nombreuses années parmi les partenaires privilégiés de Cheval Blanc, qu’il s’agisse de primeurs ou de livrables. Grâce à sa présence sur tous les marchés et sur tous les canaux, particulièrement celui des primeurs sur internet avec sa filiale dédiée CHATEAUPRIMEUR, DUCLOT maîtrise l’art fin et complexe de distribuer un 1er Cru Classé. Nous partageons avec cette maison un amour passionné et sincère du vin, et la fierté d’être à son service. Nos équipes se connaissent bien et travaillent main dans la main pour assurer à nos clients communs la meilleure qualité et un service irréprochable, directement de la propriété jusqu’à la cave des collectionneurs et des restaurateurs. »

[Voir Château Cheval Blanc 2018]

haut ↑

 

■ Bruno-Eugène Borie, Château Ducru-Beaucaillou, 2e Cru Classé, Saint-Julien :

« L’achat en primeur est un authentique et double contrat de confiance. D’abord entre le propriétaire et le caviste, lequel accorde sa pleine confiance au premier pour qu’il élève et embouteille dans les règles de l’art les plus exigeantes le vin qu’il a acheté en primeur sur les seules bases de sa dégustation. Ensuite entre le caviste et le consommateur qui écoute en confiance les conseils du professionnel et attend de lui qu’il lui livre, deux ans plus tard, dans leur intégralité et de la plus parfaite manière, les vins qu’il aura souscrits auprès de lui.
A cet égard, CHATEAUPRIMEUR, acteur majeur sur le marché des Grands Crus Classés de Bordeaux,  avec lequel nous travaillons depuis sa création, offre les meilleures garanties de bonne fin. »

[Voir Château Ducru-Beaucaillou 2018]

haut ↑

 

■ Hervé Berland, Château Montrose, 2e Cru Classé, Saint-Estèphe :

« L’élaboration d’un grand vin est un travail de tous les instants, minutieux, patient, sérieux. Sa distribution fait appel aux mêmes principes. Nos relations de longue date avec la Maison DUCLOT et sa filiale CHATEAUPRIMEUR dédiée à la vente des primeurs aux particuliers, sont l’illustration-même de ce savoir-faire commercial indispensable, véritable prolongement de l’exigence que nous mettons dans nos grands vins. »

[Voir Château Montrose 2018]

haut ↑

 

■ Stéphanie de Boüard-Rivoal, Château Angélus, 1er Grand Cru Classé A, Saint-Emilion Grand Cru :

« CHATEAUPRIMEUR, filiale du groupe DUCLOT comptant parmi les sociétés de négoce les plus solides de la place de Bordeaux, est incontestablement un des distributeurs de grands vins de Bordeaux en primeur les plus fiables qui soient.
Au travers du groupe DUCLOT, CHATEAUPRIMEUR est un partenaire que nous recommandons sans hésitation. »

[Voir Château Angelus 2018] [Château Bellevue 2018]

haut ↑

 

■ Henrique Da Costa, Château Pavie, 1er Grand Cru Classé A, et Château Pavie-Decesse, Grand Cru Classé, Saint-Emilion Grand Cru :

« La vente de vin en primeur est une particularité bordelaise. Ce système permet à Château Pavie et à l'ensemble des propriétés des vignobles Perse d'être proposés aux acheteurs du monde entier bien avant la mise en bouteille. La confiance envers le négociant, son sérieux, sa disponibilité, outre la qualité des vins proposés, sont essentiels. La maison DUCLOT et son site internet CHATEAUPRIMEUR, dédié à la vente des Bordeaux en primeur aux particuliers, ont notre totale confiance et incontestablement celle des principaux acheteurs. Nous travaillons main dans la main avec ce négociant tout au long de l'année, mais la période des primeurs reste la plus intense. Elle exige, de la part de DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR le même travail, la même passion, la même sensibilité, le même perfectionnisme que ceux que nous mettons en œuvre pour produire de grands vins.  »

[Voir Château Pavie 2018] [Château Pavie-Decesse 2018]

haut ↑

 

■ Thomas Duroux, Château Palmer, 3e Cru Classé, Margaux :

« Le système de commercialisation en primeur des Grands Crus de Bordeaux est unique au monde. Il est construit sur une relation étroite entre les châteaux et les négociants. La maison DUCLOT, dont dépend le site CHATEAUPRIMEUR dédié à la vente des primeurs aux particuliers, est un des partenaires les plus importants de Château Palmer ; elle continue, millésime après millésime, à proposer nos vins aux clients les plus exigeants. Pour eux, acheter Alter Ego et Palmer en primeur sur CHATEAUPRIMEUR est la meilleure des garanties ! »

[Voir Château Palmer 2018]

haut ↑

 

■ Laurent Dufau, Château Calon Ségur, 3e Cru Classé, et Château Capbern, Saint-Estèphe :

« Comment imaginer une offre de grands vins de Bordeaux sans le soutien de ce grand négociant qu’est la maison DUCLOT via sa vitrine CHATEAUPRIMEUR ? Il s’agit de l’un des principaux négociants de Bordeaux et notamment des châteaux Calon Ségur et Capbern. Ces propriétés ont construit leur histoire, leur réputation et leur notoriété auprès des grands amateurs grâce au soutien et à l’accompagnement des négociants de Bordeaux, et en particulier grâce à ceux des équipes techniques et commerciales de DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR. Il s’agit d’un travail quotidien basé sur des échanges, des dégustations, des négociations… Un travail pour lequel la confiance réciproque est un élément fondamental. C’est sur ces bases et sur ces valeurs que DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR et Château Calon Ségur ont construit depuis plusieurs décennies un partenariat solide, qui permet à leurs clients communs de bénéficier d’une qualité de service et de conseil de très haut niveau… et de faire en sorte que le cœur de Calon arrive jusqu’à leur cave ou sur leur table ! »

[Voir Château Calon Ségur 2018] [Château Capbern 2018]

haut ↑

 

■ Jean-Charles Cazes, Château Lynch Bages et Château Haut-Batailley, 5es Crus Classés, Pauillac ; Château Ormes de Pez, Saint-Estèphe :

« Nos relations commerciales avec la maison DUCLOT sont anciennes et basées sur une confiance mutuelle. Nous sommes très heureux de proposer nos vins au travers de CHATEAUPRIMEUR. »

[Voir Château Lynch-Bages 2018] [Echo de Lynch-Bages 2018] [Ormes de Pez 2018] [Château Haut-Batailley 2018]

haut ↑

 

■ Damien Barton Sartorius, Château Léoville Barton, 2e Cru Classé, Saint-Julien :

« La maison DUCLOT, à travers son site marchand CHATEAUPRIMEUR, est un véritable partenaire pour la mise en marché du dernier millésime disponible, grâce à une relation instaurée de longue date avec nos deux Crus Classés : Château Langoa Barton et Château Léoville Barton. Le haut niveau d'exigence et d'expertise des équipes de DUCLOT/ CHATEAUPRIMEUR est un gage de leur sérieux, afin de mettre le client consommateur en toute confiance pour l'achat de ses primeurs. L'approvisionnement est effectué directement à la propriété et les conditions optimales de stockage et de transport nous permettent de leur confier nos vins en toute sérénité, année après année. »

[Voir Château Léoville Barton 2018] [Château Langoa Barton 2018] [Château Mauvesin Barton 2018]

haut ↑

 

■ Didier Cuvelier, Léoville Poyferré, 2e Cru Classé, Saint-Julien :

« Le monde entier nous envie cette fameuse place de Bordeaux. Sa réussite est unique : d’un côté les châteaux, qui ont la qualité comme credo, et de l’autre des maisons de négoce fortes et dynamiques, qui sans relâche défrichent de nouveaux marchés et en consolident d’autres. Ce succès est dû avant tout aux relations de confiance réciproques qui se tissent au fil des ans entre châteaux et négoce. Incontestablement, le groupe DUCLOT y joue un rôle primordial, et sa filiale CHATEAUPRIMEUR, spécialiste de la vente des primeurs sur le web aux particuliers, a tous les atouts en main pour bâtir avec ses clients cette même relation de confiance. »

[Voir Château Léoville Poyferré 2018]

haut ↑

 

■ Jean-Valmy Nicolas, Château La Conseillante, Pomerol :

« Les liens entre DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR et La Conseillante sont très anciens. Ce sont plus que des liens de confiance, ce sont des liens de respect et d’amitié. Mieux que personne, DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR sait la passion qui anime une famille pour promouvoir un cru, le défendre et le hisser au sommet.
DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR, par son expérience et ses moyens, sait accompagner les propriétés dans le temps : aussi bien à court terme en étant présent aux moments clés de la vie de chaque millésime qu’à long terme en permettant à La Conseillante d’accéder à une distribution de qualité, unique et prestigieuse.
Avec les ventes en primeur, La Conseillante, par l’intermédiaire de DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR, s’engage à livrer des vins irréprochables aux grands amateurs, partout dans le monde, à chaque millésime. 
La Conseillante et DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR ont développé une association commerciale implicite : notre propriété travaille avec une rigueur et un souci qualitatif exceptionnels sur le « fond », c’est-à-dire sur l’expression de notre terroir ; de son côté, DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR sait mettre en valeur la « forme » grâce à sa distribution imaginative, pointue et parfaitement adaptée à notre propriété.
»

[Voir Château La Conseillante 2018]

haut ↑

 

■ Ronan Laborde, Château Clinet, Pomerol :

« Produire un Grand Cru et bien le commercialiser nécessitent des savoir-faire différents, mais complémentaires. DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR sélectionne, préserve puis distille, auprès d’une clientèle exigeante, les plus beaux vins. Les valeurs de proximité et de professionnalisme, diffusées par cette maison auprès de ses clients et de nos vignobles, aimantent nos entreprises et propulsent DUCLOT comme l’un de nos meilleurs ambassadeurs. »

[Voir Château Clinet 2018]

haut ↑

 

■ Florence et Daniel Cathiard, Château Smith Haut-Lafitte, Cru Classé de Graves, Pessac-Léognan :

« S’il y a bien un mot clé dans la relation entre un viticulteur et son négociant, c’est celui de confiance. Pour nous qui élevons avec passion un grand cru, il est capital que nos précieux flacons soient acheminés dans les règles de l’art jusqu’à leur destination finale. Au fil des ans, grâce à ses moyens techniques de pointe mais aussi à son engagement quotidien, DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR est devenu l’un de nos tout meilleurs partenaires. »

[Voir Château Smith Haut-Lafitte 2018]

haut ↑

 

■ Hortense Idoine Manoncourt, Château Figeac, 1er Grand Cru Classé B, Saint-Emilion Grand Cru :

« Les relations entre Figeac et le groupe DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR sont non seulement des relations commerciales mais aussi des relations de confiance réciproque.
Confiance de Figeac envers DUCLOT pour distribuer au mieux ses vins, dans des conditions irréprochables, en France et à l’étranger. DUCLOT est également l’un des seuls négociants de la Place à exercer pleinement son rôle de prescripteur, inlassablement et indépendamment des modes. Confiance de DUCLOT envers Figeac quant à l’homogénéité et la qualité des vins produits millésime après millésime. Car acheter un vin en primeur c’est faire le pari d’un élevage rigoureux et minutieux ; indirectement, DUCLOT s’en porte garant depuis plus de 40 ans.
Ce partenariat réciproque qui unit nos deux maisons s’appuie sur la réciprocité, la loyauté et l’exigence sans compromis. »

[Voir Château Figeac 2018]

haut ↑

 

■ Henri Lurton, Château Brane-Cantenac, 2e Cru Classé, Margaux :

« Je me souviens parfaitement des premiers catalogues de la maison DUCLOT, avec leurs belles gravures des châteaux, celle de Brane-Cantenac tout particulièrement. Les temps, les techniques, ont changé, mais la qualité du travail de mise en avant et de vente de nos vins demeure. C'est pour nous une relation de confiance qui paraît immuable. Cette relation de confiance, je le sais, est aussi forte entre DUCLOT et ses clients. Que ceux qui n'ont pas encore osé mais souhaitent maintenant franchir le pas d'un achat primeur sur ce merveilleux millésime 2016, n'hésitent à aucun moment à faire confiance à CHATEAUPRIMEUR ! . »

[Voir Château Brane-Cantenac 2018]

haut ↑

 

■ Caroline Frey, Château La Lagune, 3e Cru Classé, Haut-Médoc :

« DUCLOT / CHATEAUPRIMEUR est partenaire historique du Château La Lagune. Son niveau d’exigence est un prolongement du travail minutieux que nous apportons à nos vignes et à nos vins tout au long de l’année. Nous lui confions nos bouteilles avec la certitude que les meilleures attentions leur seront apportées et ce jusqu’à la livraison aux grands amateurs, qui les ouvriront dans quelques années. »

[Voir Château La Lagune 2018]

haut ↑

 

■ Jean-Louis Triaud, Château Saint-Pierre, 4e Cru Classé, et Château Gloria, Saint-Julien :

« C'est l'association séculaire « propriété - courtage – négoce » qui a construit et pérennisé avec succès la distribution des grands vins de Bordeaux. Ce système, envié par toutes les régions vinicoles du monde, garantit à nos consommateurs une prise de décision facile et sécurisée. Dans ce contexte, l'historique DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR joue un rôle majeur reconnu par l'ensemble de la filière. L'avenir des châteaux est ainsi assuré, comme la satisfaction des amateurs de nos grands vins. »

[Voir Château Saint-Pierre 2018] [Château Gloria 2018]

haut ↑

 

■ Emmanuel Cruse, Château d'Issan, 3e Cru Classé, Margaux ; Château Pédesclaux, 5e Cru Classé, Pauillac ; Château Lilian-Ladouys, Saint-Estèphe :

« Lors du retour sur la place du Château d’Issan au début des années 80, nous nous devions de choisir des négociants de confiance qui soient à même d’assurer les meilleures distribution et promotion possibles pour nos vins. Dès le début, le groupe DUCLOT et ses diverses entités ont mis leur savoir-faire et leur puissance de distribution au service de nos vins. Depuis plus de 30 ans maintenant cette collaboration, basée non seulement sur la confiance mais aussi sur le respect de nos engagements réciproques, est un exemple de l’efficacité du travail de coopération et de partenariat de la place de Bordeaux. Au-delà de ces liens commerciaux forts, c’est un véritable lien d’amitié qui unit nos deux familles. Il est primordial aujourd’hui de pouvoir confier la distribution de nos vins, dont la qualité ne cesse d’augmenter millésime après millésime, à des maisons qui, comme nous, ont la passion des grands vins de génération en génération. DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR est l’incarnation même de cette excellence. »

[Voir Château d'Issan 2018] [Château Pédesclaux 2018] [Château Lilian-Ladouys 2018]

haut ↑

 

■ Bérénice Lurton, Château Climens, 1er Grand Cru Classé, Barsac :

« Château Climens et la maison DUCLOT ont construit au fil du temps une relation professionnelle solide basée sur un pacte de confiance entre la propriété, le négociant et l’amateur de vin. Cela se traduit par un service sur mesure et une vraie expertise des grands vins de Bordeaux grâce à une équipe d'une grande compétence. Son site internet CHATEAUPRIMEUR s’approvisionne directement dans les propriétés, fournit des conditions de transport et de stockage irréprochables. Des garanties précieuses, dignes d’une des plus belles maisons de négoce de Bordeaux. »

[Voir Château Climens 2018]

haut ↑

 

■ Philippe Baly, Château Coutet, 1er Grand Cru Classé, Barsac  :

« La vente et la distribution de grands vins en primeur est l'apanage de CHATEAUPRIMEUR, filiale du groupe DUCLOT. L'élaboration délicate d'un Premier Grand  Cru de Sauternes/Barsac nécessite en conséquence une grande valeur de confiance dans le choix d'une maison de négoce. Le relationnel à la fois professionnel et cordial détermine notre partenariat privilégié. La maison DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR offre l'exigence requise pour présenter et diffuser notre production. »

[Voir Château Coutet 2018]

haut ↑

 

■ Véronique Sanders, Château Haut-Bailly, Cru Classé de Graves, et Château Le Pape, Pessac-Léognan :

«  Vous pouvez faire confiance à CHATEAUPRIMEUR, non seulement pour son expertise dans la sélection des meilleurs vins de Bordeaux, mais aussi pour le sérieux et le professionnalisme avec lesquels les clients sont traités. La maison DUCLOT, dont dépend le site, est un négociant historique allocataire des vins du Château Haut-Bailly depuis plusieurs décennies, et désormais aussi des vins du Château Le Pape. Cette relation de long terme nous permet de vous certifier que les vins achetés sur CHATEAUPRIMEUR vous seront livrés de source sûre.  »

[Voir Château Haut-Bailly 2018] [Château Le Pape 2018]

haut ↑

 

■ Guillaume Pouthier, Château Les Carmes Haut-Brion, Pessac-Léognan :

« Pour un particulier, l’acte d’achat d’un vin en primeur n’est pas une tâche facile ni sans risque. C’est pourquoi le Château Les Carmes Haut-Brion confie à des professionnels irréprochables cette mise en marché si spécifique à Bordeaux. Grâce à sa présence sur tous les marchés et sur tous les canaux, particulièrement celui des primeurs avec sa filiale internet CHATEAUPRIMEUR, le groupe DUCLOT vous donne toutes les garanties requises. Alors n’hésitez pas ! » 

[Voir Château Les Carmes Haut-Brion 2018]

haut ↑

 

 

■ Basile Tesseron, Château Lafon Rochet, 4e Cru Classé, Saint-Estèphe :

« Il m’est aujourd’hui bien plus simple de travailler main dans la main avec une société dont je connais la qualité de la distribution et  des personnes qui y travaillent, pour y avoir moi-même travaillé il y a déjà quelques lunes. 
Si le rôle du domaine est de produire, dans la mesure de ses possibilités, le meilleur vin, celui du négociant est de développer une distribution de qualité en adéquation avec notre production, métier dans lequel le groupe DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR excelle depuis de nombreuses années. Mais cette confiance ne se développe qu’au travers d’une amitié sincère et réciproque, relation qui existe depuis longtemps entre Lafon-Rochet et DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR. J’aime cette maison, ceux qui y travaillent et ils nous le rendent bien. Nous ne travaillons pas avec DUCLOT… nous partageons. » 

[Voir Château Lafon Rochet 2018]

haut ↑

 

■ Jean-Jacques BONNIE, Château Malartic-Lagravière, Cru Classé de Graves, Pessac-Léognan :

«  La Maison DUCLOT ne se présente pas, c’est un incontournable de la Place de Bordeaux, une institution ! Depuis plus d’un siècle, ce sont des achats en direct auprès plus beaux crus bordelais ainsi que des conditions de conservation et de transport irréprochables, au service d’un stock aussi large que profond, qui lui ont conféré ce statut.
L’achat en primeur suppose d’évaluer les vins en cours d’élevage en barriques, ce qui n’est pas chose simple… Les décennies d’expérience des équipes de DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR dans ces dégustations délicates les ont rompues à l’exercice ! Autant vous dire que vos primeurs seront plus que choyés jusqu’à leur arrivée dans votre cave !
  »

[Voir Château Malartic-Lagravière 2018]

haut ↑

 

■ Philibert Perrin, Château Carbonnieux, Cru Classé de Graves, Pessac-Léognan :

« Depuis de nombreuses années, nous sommes très satisfaits du grand professionnalisme de la maison DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR. La famille Moueix et ses équipes réalisent un travail très qualitatif pour le stockage, la distribution et la mise en valeur des vins de Bordeaux.
Entre le Château Carbonnieux et DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR s’est établi un partenariat solide pour la plus grande satisfaction des amoureux de nos vins.
 »

[Voir Château Carbonnieux 2018]

haut ↑

 

■ Matthieu Bordes, Château Lagrange, 3e Cru Classé, Saint-Julien :

« Le groupe DUCLOT compte parmi les négociants historiques des vins de Château Lagrange. La relation de confiance qui existe entre nous, son expertise, son professionnalisme, la maîtrise du stockage et de la logistique en font un partenaire de choix que je recommande tout particulièrement. Fort de cette expérience, son site de vente en ligne CHATEAUPRIMEUR vous assurera d’obtenir vos vins dans les meilleures conditions avec comme préoccupation permanente la qualité du service rendu. »

[Voir Château Lagrange 2018]

haut ↑

 

■ José Sanfins, Château Cantenac Brown, 3e Cru Classé, Margaux :

« Depuis le début de notre collaboration, le groupe DUCLOT a accompagné la distribution de nos vins de façon prodigieuse et a contribué à la pérennisation de la distribution du Château Cantenac Brown à travers le monde. Les millésimes passent et la relation de confiance que nous entretenons avec ce partenaire d’expérience ne fait que croître. Nous recommandons vivement les services du groupe DUCLOT et son site CHATEAUPRIMEUR pour leur professionnalisme, leur expertise et la proximité qu’ils entretiennent avec leurs clients. »

[Voir Château Cantenac Brown 2018]

haut ↑

 

■ François-Xavier Maroteaux, Château Branaire-Ducru, 4e Cru Classé, Saint-Julien :

« Chacun des millésimes de Branaire-Ducru est façonné en respectant ce que nous appelons la « signature maison ». Cet engagement vis-à-vis des amateurs de nos vins est un gage de confiance mais aussi notre manière de faire partager notre passion millésime après millésime.
Néanmoins, ce travail d’orfèvre n'aurait pas de sens si nous n'avions pas la certitude qu'il soit suivi d'une distribution mondiale de très grande qualité. C'est dans cet esprit que nous apprécions le grand professionnalisme de la maison DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR. Sa compétence et la qualité humaine de l’équipe, son histoire et sa longue expérience des circuits mondiaux de distribution des grands vins de Bordeaux nous ont conduits naturellement à bâtir ensemble un partenariat solide et de grande confiance. »

[Voir Château Branaire-Ducru 2018]

haut ↑

 

■ François-Xavier Borie, Château Grand-Puy-Lacoste, 5e Cru Classé, Pauillac :

« La « campagne primeurs » est une très jolie appellation qui peut malgré tout sembler un peu mystérieuse pour un amateur de vin. DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR a depuis de nombreuses années acquis une grande maitrise et un savoir-faire certain sur cette méthode de vente des grands vins aux particuliers. La précision de la sélection, la connaissance des vins et la clarté des offres sont une garantie précieuse pour les acheteurs. Ces relations de confiance réciproques depuis de nombreux millésimes leur assurent une totale sécurité d’achat. Et beaucoup de plaisir dans quelques années au moment de déboucher ces belles bouteilles. »

[Voir Château Grand-Puy-Lacoste 2018]

haut ↑

 

■ Marjolaine Maurice-de Coninck , Château Labégorce et Château Marquis d'Alesme, 3e Cru Classé, Margaux :

« Construire une marque, produire un grand vin et permettre au consommateur de se régaler... C'est notre souhait, notre job et avant tout un travail d’équipe de la part de la propriété avec ses négociants. La propriété fait totalement confiance aux équipes de la maison DUCLOT qui, via le site CHATEAUPRIMEUR, savent plébisciter notre marque, raconter son ADN, la faire vivre et la faire aimer !  »

[Voir Château Labégorce 2018] [Château Marquis d'Alesme 2018]

haut ↑

 

■ Céline Villars-Foubet, Château Chasse-Spleen, Moulis ; Château Camensac, 5e Cru Classé, Haut-Médoc :

« DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR est un partenaire historique du Château Chasse-Spleen.
Je vous recommande ce site pour sa fiabilité, son expertise et le plus grand sérieux qu'il met en œuvre pour livrer à ses clients de vins provenant exclusivement de la propriété. »

[Voir Château Chasse-Spleen 2018] [Château Camensac 2018]

haut ↑

 

■ Philippe Dambrine, Château Cantemerle, 5e Cru Classé, Haut-Médoc :

« Basée sur une relation de confiance entre le producteur, le marchand et le consommateur, la vente en primeur est une singularité bordelaise qui a évolué au cours des siècles. D'abord réservée aux échanges entre professionnels du vin, elle s'est progressivement élargie au public des grands amateurs du monde entier. Sa mécanique parait simple, elle est en réalité complexe et nécessite un niveau d'expertise singulier. La maison DUCLOT, par son expérience, la diversité de ses réseaux et la très haute qualité de ses prestations, offre toutes les garanties pour mener à bien cet acte hors du commun, et ce notamment par l'intermédiaire de son site de vente CHATEAUPRIMEUR. C'est donc en toute sérénité que nous lui confions depuis de nombreuses années une part importante de nos récoltes. »

[Voir Château Cantemerle 2018]

haut ↑

 

■ Henri Duboscq, Château Haut-Marbuzet et Château Tour de Marbuzet, Saint-Estèphe :

« S’il est vrai que ceux qui se ressemblent s’assemblent, je suis fier et heureux que les vins des châteaux Haut-Marbuzet et Tour de Marbuzet soient distribués par CHATEAUPRIMEUR, tant leur ressembler est l’espérance de tout producteur de vins. »

[Voir Château Haut-Marbuzet 2018] [Château Tour de Marbuzet 2018]

haut ↑

 

■ François Despagne, Château Grand Corbin Despagne, Saint-Emilion Grand Cru :

« Me consacrer pleinement au vignoble familial de Grand Corbin-Despagne est primordial pour l’élaboration de mon vin. Pouvoir confier sa distribution en toute sérénité à des maisons de la Place de Bordeaux reconnues, comme DUCLOT, est un atout majeur.  C’est une véritable relation de partenariat qui s’est forgée au fil des années. L’engagement des professionnels de DUCLOT, lorsqu’ils réservent mon cru en primeur alors qu’il est encore en phase d’élevage, démontre leur implication à mes côtés et leur confiance dans mon vin. L’équipe se déplace, vient dans mon chai, goûte et apprécie chaque vin. C’est une valeur ajoutée de pouvoir compter sur une maison aussi attentive, pour une distribution qualitative et dynamique permettant de valoriser l’image de Grand Corbin Despagne. »

[Voir Château Grand Corbin-Despagne 2018]

haut ↑

 

■ Alain Moueix , Château Mazeyres, Pomerol :

« Du premier coup de sécateur pour tailler la vigne jusqu’à la livraison de la commande au client, il me parait indispensable que chaque geste soit fait en conscience afin d’apporter du sens et de la qualité. En tant que producteurs en biodynamie, nous savons combien l’attention aux détails fait la différence. Travailler avec les établissements DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR est un choix qui participe à notre démarche qualitative : une distribution moderne qui ne renie pas son classicisme, des équipes compétentes aux qualités humaines certaines, de la rigueur, de l’audace et de l’innovation dans les choix, de solides bases financières, une envie de servir tout autant le producteur que le client… autant de bonnes raisons de travailler en confiance. »

[Voir Château Mazeyres 2018] [Château Fonroque 2018]

haut ↑

 

 

■ Jean-Antoine Nony, Château Grand Mayne, Grand Cru Classé, Saint-Emilion Grand Cru :

« La confiance et la relation privilégiée entre Grand Mayne et la maison DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR sont essentielles à mes yeux. Le travail effectué par DUCLOT est le prolongement de celui effectué au château, instaurant une continuité qualitative depuis nos vignes jusqu’à la livraison de nos vins chez l’amateur.
L’expertise de la maison historique DUCLOT, sa sélection haut de gamme, ses capacités exceptionnelles de stockage et la proximité avec ses clients sont autant de garanties précieuses pour le propriétaire comme pour l’amateur de grands vins. »

[Voir Château Grand Mayne 2018]

haut ↑

 

■ Henri Parent, Château Le Gay et Château La Violette :

« Payer en avance son vin pour être livré deux ans après ? C’est le système des primeurs, qui vous assure d’avoir les vins que vous souhaitez au meilleur prix et avant spéculation. Mais comment sécuriser ses achats en primeur, c’est-à-dire s’assurer d’être livré ? En faisant confiance à la maison DUCLOT, qui via son site CHATEAUPRIMEUR, vous offre une des plus belles sélections bordelaises. Grâce à ses relations directes avec les châteaux et fort d’une grande solidité financière, CHATEAUPRIMEUR vous comblera totalement.  »

[Voir Château Le Gay 2018] [Château La Violette 2018]

haut ↑

 

■ Eric Monneret, Château La Pointe, Pomerol :

« Un achat en primeur repose avant tout sur la confiance. CHATEAUPRIMEUR est une filiale du groupe DUCLOT, maison historique basée à Bordeaux et spécialiste des plus grands crus, dont nous sommes proches depuis de nombreuses années. Ses équipes connaissent parfaitement les châteaux qu’elles conseillent. Les vins sont directement achetés à la propriété ce qui garantit à l’amateur une réelle disponibilité des bouteilles, des conditions de stockage parfaites et des tarifs compétitifs.  »

[Voir Château La Pointe 2018]

haut ↑

 

■ Paz Espejo, Château Lanessan, Haut-Médoc  :

« De nombreuses années de relations commerciales lient la maison DUCLOT et le Château Lanessan ; une fidélité réciproque scelle cette confiance existante entre notre propriété et l’un de ses principaux partenaires. Elaborer chaque année des vins de la meilleure qualité possible est le fruit d’un travail difficile mais passionnant, d’une enthousiaste envie de les partager avec les consommateurs. Ce souhait de partage et d’excellence réunit nos deux maisons. C’est donc avec l’esprit tranquille que nous confions nos vins aux équipes commerciales et logistiques de DUCLOT/CHATEAUPRIMEUR, certains que tout sera mis en œuvre pour le respect de nos bouteilles et la satisfaction des consommateurs. »

[Voir Château Lanessan 2018]

haut ↑

 

 

■ Denis Merlaut, Château Citran, Haut-Médoc  :

« Le site CHATEAUPRIMEUR de la maison DUCLOT accompagne les grands vins de Bordeaux depuis la récolte au château jusqu'à la table des amateurs. A l'issue d'une sélection rigoureuse, le travail du vigneron trouve donc son prolongement et sa notoriété grâce à la diffusion qualitative réalisée par CHATEAUPRIMEUR. »

[Voir Château Citran 2018]

haut ↑

 

■ Jean-Jacques Dubourdieu, Château Doisy Daëne, Barsac ; Château Reynon, Cadillac Côtes de Bordeaux ; Clos Floridène et Château Haura, Graves :

« L’élaboration de grands vins ne s’improvise pas : un pari un peu fou avec la nature, où seule la passion peut faire accepter le risque. En effet le vigneron rêve du vin parfait, mais il doit négocier avec une réalité parfois compliquée. Si la destination est atteinte, il faut alors transmettre aux hommes et plus précisément aux amateurs de vin. Cette transmission est tout aussi fondamentale que la production, et requiert les mêmes qualités : confiance, précision, humilité, sagesse. DUCLOT par son expertise historique, incarne à merveille et très naturellement ces valeurs, qui sont une réelle garantie pour le consommateur d’être connecté au vignoble en très haute définition. Vive DUCLOT ! »

[Voir Château Doisy Daëne 2018] [Château Reynon 2018] [Château Clos Floridène 2018]

haut ↑

 

 ► Téléchargez notre application pour recevoir les dernières sorties

 Apple Store

haut ↑