Château Lafleur 2016 Pomerol

 

 

 

Epuisé

Livraison 1er semestre 2019

Alertez-moi dès que ce vin est disponible

Notes dégustateurs

  • N. Martin / Wine Advocate : 96-98/100
  • A. Galloni - Vinous : 97-100/100
  • J. Suckling : 99-100/100
  • JM Quarin : 99-100/100
  • Decanter : 99/100
  • RVF : 18.5-19.5/20
  • Jancis Robinson : 18.5/20
  • Bettane & Desseauve : 98-99/100
  • Gault&Millau : 18-19.5/20

Les quantités ne nous permettent malheureusement pas de satisfaire toutes les demandes. Si vous bénéficiez d'une allocation vous recevrez en mail lors de la sortie. Vous devrez être connecté à votre compte-client pour pouvoir commander votre allocation.

Ce cru confidentiel de Pomerol est très prisé des amateurs pour son style droit et sa fabuleuse régularité. Appartenant depuis 2001 à la talentueuse famille Guinaudeau, ce micro vignoble de 4,5 hectares se trouve sur le haut plateau de Certan. Le sol de graves de Lafleur est favorable au cabernet franc (pour moitié dans l’encépagement), sur un substrat d'argile profonde enrichi en potassium et en fer, idéal pour l'épanouissement du merlot (autre moitié du vignoble).

Les vins affichent un profil classique, peu démonstratif dans les premières années. Ils se livrent avec l’âge sur de nobles arômes de fruits noirs, de réglisse et de truffe avec un remarquable velouté de tanins. 

Le Second vin est Les Pensées de Lafleur.


Le millésime 2016

Le commentaire de la propriété :
« Au premier temps de la valse - Un printemps triste, humide et froid avec pourtant une belle floraison grâce à l’excellente initiation florale de 2015.
Au deuxième temps de la valse - Après les dernières pluies du 19 juin, c’est une transition brutale vers un été de records en matière de sécheresse. Juillet, août et la première décade de septembre sont anormalement chauds et secs avec toutefois et fort heureusement, des nuits relativement fraîches.
Au troisième temps de la valse - A partir du 10 septembre un climat plus modéré s’installe. Les raisins vont alors mûrir lentement et sûrement. Nos vendanges vont être d’une réelle sérénité. Par cette combinaison unique de climats si différents, les 2016 troublent nos repères, en associant à la puissance et à la densité tannique, un éclat et une richesse aromatique inattendus.
 »